Léa

Arc-en-ciel sombre

L’édition complète des œuvres complètes de Thomas Bernhard en livre de poche est enveloppée dans un gris séduisant, semblable à un arc-en-ciel sombre et sombre. La palette de couleurs et le dégradé : qui associerait le romancier et dramaturge décédé en 1989 au jaune ensoleillé, au rose rouge et au bleu ciel ? En termes de contenu, l’édition de poche en 22 volumes correspond à l’édition à couverture rigide, qui a été supervisée par Martin Huber et Wendelin Schmidt-Dengler à partir de 2003 et achevée début 2014, un bijou de livre à prix élevé que même le virtuose Bernhard aurait juré. avoir approuvé. Les neuf premiers volumes TB ombrés en gris foncé sont consacrés aux grands romans, le volume 10 résume les histoires autobiographiques intemporelles de Bernhard, les volumes 11 à 23 rassemblent des histoires, des poèmes, des discours, des drames, des lettres à l’éditeur, des interviews, des articles de fond, des premiers articles de journaux, et des textes de la succession. Sur le plan éditorial, les deux éditions de Bernhard sont des exemples d’œuvres germaniques : en annexe, chaque volume explique la genèse du texte, le contexte biographique ou les querelles légendaires à long terme de Bernhard avec son éditeur Suhrkamp en utilisant du matériel hérité. « Entre vous et moi, je suis un classique », dit le dramaturge à un acteur dans la pièce « The Theatre Maker ». Aujourd’hui, Bernhard est aussi un classique du livre de poche.

A lire :  Vivre avec la maladie de Parkinson : « Parfois, j'ai peur de devenir fou »

Laisser un commentaire