Léa

#brodnig : Twitter, science et humour

Nous vivons à une époque où de nombreuses rumeurs, théories du complot et canulars circulent. Pour éviter de tomber dans le piège de quelque chose comme ça, vous pouvez bien sûr lire des vérifications objectives des faits. Mais parfois, l’humour est aussi un moyen d’illumination approprié. La médecin allemande Natalie Grams, par exemple, le fait bien sur Twitter. Elle aime s’en prendre aux spéculations sauvages et aux positions anti-scientifiques. Par exemple, Grams a écrit sur Twitter au printemps : « Mes matières préférées à l’école de médecine étaient (comme tous les médecins, d’ailleurs) : 1. Anatomie 2. Pharmacologie 3. Psychologie 4. Neurologie 5. Comment mentir à’ les gens » pour parvenir à un contrôle mental grâce aux vaccins et « pour dissimuler les micropuces 6. Médecine d’urgence 7. Immunologie ».

Le tweet illustre l’absurdité de l’idée selon laquelle toute la médecine fait partie d’une grande conspiration dans laquelle les vaccinations ne sont pas utilisées pour protéger les patients, mais plutôt de sombres machinations. De nombreux médecins, scientifiques et communicateurs scientifiques misent sur l’humour en ligne : notamment la chimiste et YouTubeuse Mai Thi Nguyen-Kim et la Physicien et auteur Florian Aigner.

Le biologiste moléculaire Martin Moder explique clairement les résultats scientifiques et leurs conclusions erronées. Il est à la fois membre de la troupe de cabaret pédagogique Science Busters et exploitant de la chaîne YouTube « MEGA » (abréviation de « Make Europe Gscheit Again »). Il y a récemment publié une vidéo expliquant si l’on inhale trop de CO2 en portant un masque buccal et nasal et si les masques sont dangereux. Sa conclusion : si vous êtes en bonne santé et que vous n’enroulez pas nécessairement le masque autour de votre cou et ne le serrez pas à fond, vous êtes du bon côté.

A lire :  Recherche sur le Corona : de grandes inconnues

Communiquer la science avec ironie et légèreté ouvre la possibilité de toucher davantage de personnes. Et l’humour a aussi une qualité merveilleuse : il rend beaucoup de choses compréhensibles. L’écrivain Kurt Tucholsky l’a reconnu lorsqu’il a écrit il y a plus de 100 ans : « Car c’est ça l’humour : regarder à travers les choses comme si elles étaient en verre. »

Qu’est-ce que tu en penses? Écrivez-moi à :

[email protected]

facebook.com/brodnig

twitter.com/brodnig


Laisser un commentaire