Léa

Cyberama de Thomas Vašek Aliénation

Les économistes américains affirment que nous sommes confrontés à un « deuxième âge des machines ». Andrew McAfee et Erik Brynjolfsson dans leur livre récemment publié (« The Second Machine Age »). Tout comme la machine à vapeur a remplacé la puissance musculaire humaine, les programmes informatiques remplaceront nos capacités cognitives à l’avenir. Un certain nombre d’emplois plus qualifiés pourraient devenir superflus parce que les algorithmes font tout simplement un meilleur travail. L’automatisation de l’esprit a commencé depuis longtemps. Il y a à peine dix ou vingt ans, les gens pensaient Ordinateur sont supérieurs à l’intelligence humaine pour appliquer des règles simples à une vitesse vertigineuse. Cependant, lorsqu’il s’agit de reconnaître des schémas et des communications complexes, les humains sont en avance. Cela a fondamentalement changé. Les programmes informatiques peuvent désormais établir des diagnostics médicaux, rédiger des textes simples et communiquer de plus en plus avec les gens, comme l’indique l’assistant vocal Siri d’Apple. Dans de plus en plus de domaines, les algorithmes soutiennent ou remplacent les jugements et les décisions humains, aussi bien dans l’usine en réseau numérique que dans la logistique des transports ou dans les transactions boursières à haute fréquence, où des programmes informatiques très complexes traitent des centaines de milliers de transactions en quelques secondes. L’évolution est à double tranchant. La révolution industrielle a autrefois libéré les gens d’un travail pénible et dangereux, mais a également conduit à de nouvelles formes d’exploitation. La même chose pourrait nous arriver numérisation alléger le fardeau de certaines tâches cognitives et créer ainsi un espace pour de nouvelles formes de travail créatives dans lesquelles nous considérons les algorithmes comme une extension de notre esprit. Mais cela pourrait aussi produire des formes de travail aliénées dans lesquelles nous n’utilisons pas des programmes, mais où les programmes nous utilisent.

A lire :  Laboratoire ou nature : d’où vient le SARS-CoV-2 ?

Qu’est-ce que tu en penses? Merci de bien vouloir me contacter:
[email protected]

Laisser un commentaire