Léa

Cyberama de Thomas Vašek Lire ou jouer ?

« Jouer rend intelligent », titrait le Spiegel la semaine dernière. «Quelle provocation pour de nombreux parents et éducateurs Jeux d’ordinateur considérez cela comme l’œuvre du diable ! Jeux d’ordinateur « Stupet et éventuellement encourage la violence », disent les critiques. Personne ne s’inquiéterait autant des enfants qui lisent des livres toute la nuit. Après tout, les livres communiquent Éducation, dans le cas de la non-fiction. Ou bien ils encouragent l’imagination, dans le cas de la fiction. Mais qu’apportent les jeux informatiques ? Qu’est-ce que « World of Warcraft« contre la « Critique de la raison pure » de Kant, « Grand Theft Auto 5” contre Shakespeare ? La réponse est que la comparaison elle-même est inadmissible. Jeux d’ordinateur n’ont rien ou peu à voir avec les livres. Cependant, les deux se disputent le temps et l’attention. Vous pouvez donc vous demander quelle est la meilleure utilisation de votre temps : lire ou Pari?

Jeux d’ordinateur ne véhiculent généralement ni connaissances théoriques ni expérience esthétique. Ils encouragent quelque chose de complètement différent : prendre des décisions, résoudre des problèmes, coopérer avec les autres. Même de nombreux jeux FPS visent moins à tuer qu’à améliorer les compétences. Jeux d’ordinateur sont une sorte de cours intensif sur le monde dans lequel nous vivons. Bien entendu, nous avons également besoin d’autres compétences et expériences, plus subtiles. Les enfants ont certainement besoin de livres qui transmettent des connaissances et encouragent l’imagination. Mais il faut aussi Jeux d’ordinateurpour développer leurs capacités cognitives. On devrait Jeux d’ordinateur Mais il ne faut pas le comparer aux livres. Mais je crois qu’on apprend plus d’un très bon jeu que d’un très mauvais livre. À cet égard, il serait bien sûr préférable de ne lire que de bons livres – et de ne jouer qu’à de bons jeux. Ce ne serait pas non plus la pire chose pour les parents et les éducateurs. Qu’est-ce que tu en penses? Merci de m’écrire à :

A lire :  CERN : La chasse à la « matière noire » commence

[email protected]

Laisser un commentaire