Léa

Cyberama : Parier contre la mort

Il y a environ 15 ans, j’ai rencontré… Californie mourir « Extropiens« . C’est un mouvement radical Optimistes technologiques, qui croit en l’amélioration des humains grâce aux nouvelles technologies. Le Extropiens et d’autres « transhumanistes » en raffolent Les implants cérébrauxde nano et biotechnologie; son grand espoir est de vaincre la mort.

L’événement de cette année avait également pour objectif d’optimiser les personnes Lech philosophique.

Beaucoup souhaitent que leur cerveau soit conservé à titre posthume dans de l’azote liquide (moins 196 degrés) ; ils sont convaincus qu’un jour cela sera possible avec l’aide de Nanotechnologie il sera possible de reconstruire des cerveaux morts – et de les ramener à la vie. L’événement de cette année avait également pour objectif d’optimiser les personnes Lech philosophique. Pendant trois jours, philosophes et spécialistes des sciences culturelles ont discuté des possibilités et des dangers du « développement humain », c’est-à-dire de l’expansion technologique des capacités humaines – du dopage cérébral aux cyborgs. L’un des problèmes est que nous ne pouvons pas savoir comment la technologie évoluera. moyen de le savoir. Ils m’ont donné l’idée Extropiens apporté.

Cela rappelle un peu le fameux Pascal Lois.

Vous pourriez vous laisser geler après votre mort dans l’espoir d’être à nouveau réparé par un futur chercheur. Cela rappelle un peu le fameux Pascal Lois. Le philosophe français Blaise Pascal croyait qu’il était raisonnable de croire à l’existence de Dieu parce qu’il n’y avait rien à gagner : si Dieu existe, la vie éternelle attend le croyant, et sinon, au moins rien n’est perdu. C’est pareil avec le gel du cerveau. Si vous êtes « ressuscité » à un moment donné, vous gagnez. Et sinon, cela n’a pas d’importance. Seriez-vous prêt à vous geler le cerveau ? S’il vous plaît, écrivez-moi [email protected]

A lire :  Classement universitaire du « Times » : l'Université de Vienne seulement à la 182e place

Laisser un commentaire