Léa

Flamenco dans la salle des fêtes de St. Pölten

Cette saison, quatre stars du flamenco sont invitées à la Haus an der Traisen : Juan Manuel Fernández Montoya alias Farruquito, petit-fils du légendaire danseur de flamenco Farruco, ouvrira le bal le samedi 22 octobre. Avec sa « Pinacendá », il rend sur scène un hommage à son pays natal du sud de l’Espagne, en première autrichienne.

Le 26 novembre, José Montalvo, chorégraphe résident de longue date du temple de la danse parisienne Théâtre National de Chaillot, présentera son répertoire de mouvements diversifié et amusant, du ballet classique au flamenco et de la danse africaine au hip-hop, en première autrichienne. La bande originale est composée de chansons pop de son enfance, de rythmes flamenco et de « Le Sacre du Printemps » de Stravinsky.

Incarnation du Flamenco Nuevo, le guitariste José Fernández Torres, connu sous le nom de Tomatito, sera l'invité du Festspielhaus le samedi 28 janvier 2017 et présentera son programme lauréat d'un Latin Grammy comprenant de la danse flamenco. Chez Tomatito, le flamenco se conjugue de manière complexe avec le jazz, le rock, le blues et la bossa nova.

Israel Galván, icône du flamenco contemporain, présente la première mondiale de « LA FIESTA / Das Fest » le 6 mai dans le cadre d'une résidence de travail et en coproduction avec le Festspielhaus St. Pölten.

A lire :  Gabi Frimberger : Ce que j'ai appris de la vie

Laisser un commentaire