Léa

Groupe pop A-WA : « Chaque représentation est comme un premier rendez-vous »

Tair, Liron et Tagel Haim sont A-WA. Samedi dernier, ils ont joué au Treibhaus d'Innsbruck.

profil: Que signifie « A-WA » ?
Voici ce qui suit : « A-WA », prononcé « ay-wah », est un argot arabe qui signifie « allons-y ». Il est crié lors des célébrations yéménites.

profil: Depuis combien de temps fais-tu de la musique ?
Trois: Nous avons grandi à Shaharut, un tout petit village du sud d'Israël. Nos grands-parents ont immigré en Israël depuis le Yémen. Il n'y avait pas beaucoup d'autres enfants dans notre ville. Alors nous avons joué ensemble et fait de la musique.

profil: Comment est née A-WA ?
Trois: Faire de la musique est notre rêve d'enfant. Nous en avons parlé à nos amis. Ils ont juste dit : « Continuez à rêver. » Aujourd'hui, nous vivons tous les trois à Tel-Aviv. Nous y avons également rencontré notre producteur et notre groupe. Les garçons sont des musiciens passionnés. Ils sont le complément parfait à notre musique.

profil: Vous réinterprètez les chants traditionnels yéménites. De quoi parlent ces chansons ?
Liron Haïm : Nous chantons les chants des femmes juives yéménites. Elles ne savaient ni lire ni écrire et n'étaient pas autorisées à parler de leurs problèmes à leur mari. C'est pourquoi ils ont chanté des chansons. Il s'agit d'amour, de mariages précoces et de mariages promis.

La musique est un langage universel.

profil: Vous êtes considérés comme les nouvelles stars de la world music pop. Comment décririez-vous votre style musical ?
Tagel Haïm : Hip hop électro yéménite. Mais nous n’aimons pas être catalogués.

profil: Quel est ton but?
Sorties : Nous avons grandi de manière très cosmopolite. C'est exactement ce que nous voulons transmettre. Notre musique doit être accessible à tous.
Trois: Nos chansons traversent les frontières et sont sans préjugés. Nous voulons construire des ponts entre les cultures et les genres.
Crinière de cheval: La musique est un langage universel. Lors de nos concerts, nous souhaitons créer un espace dans lequel chacun se sent bien dans sa peau.

profil: Comment décririez-vous votre public ?
Trois: Notre public est très différent car nous avons aussi des identités différentes.
Sorties : Nous sommes Israéliennes, femmes, juives, musiciennes, sœurs, Yéménites. Tout simplement polyvalent. C'est exactement ainsi qu'est notre public.

profil: Comment se prépare-t-on pour une représentation ?
Sorties : Chaque représentation est comme un premier rendez-vous. On ne connaît pas le public et vice versa. Vous ne pouvez pas vous préparer à cela.
Trois: Notre musique est très honnête. Nous ne faisons pas semblant et voulons juste nous amuser. Ce soir, nous avons passé un très bon moment sur scène. Nous voulons un deuxième rendez-vous !

profil: Quels sont vos plans pour l'avenir?
Trois: Nous venons tout juste de sortir notre premier album, mais nous travaillons déjà sur notre deuxième. Il y a aussi des collaborations avec d'autres musiciens, mais aussi des designers et des photographes.
Crinière de cheval: Nous continuons simplement à faire notre truc et à nous amuser.

Laisser un commentaire