Léa

Kanye West – Je n’ai pas peur (clip officiel)

« Je déteste être bipolaire, c’est génial », déclare la pochette du nouvel album de Kanye West. Je déteste être bipolaire, c’est génial. Derrière eux, les montagnes Rocheuses, quelque part au milieu de nulle part dans l’État américain du Wyoming. Selon son épouse Kim Kardashian, l’artiste a pris la photo alors qu’il se rendait à la séance d’écoute dans un ranch équestre. Il a fallu moins de trois secondes sur Internet pour que le design idiosyncrasique de la couverture devienne une blague virale.

West a travaillé avec son entourage dans le désert américain pendant quatre semaines sur les nouvelles vignettes de chansons, a balancé le matériel à plusieurs reprises et a finalement sorti un album qui semble étonnamment calme et rafraîchissant et peu spectaculaire. Il y a eu beaucoup de discussions et de ridicules ces derniers temps à propos de Kanye West, de sa sympathie pour Trump, de sa chaîne Twitter, de sa femme. Mais si vous écoutez les sept nouvelles chansons, vous aurez un aperçu du bien-être spirituel de la superstar du rap de 40 ans.

En plus de composer avec une vie d’artiste entre tabloïds et trouble bipolaire, « Ye » est le hip-hop dans sa plus belle forme. West met radicalement la voix au premier plan, l’aliène, la ralentit et la tire d’avant en arrière jusqu’à ce qu’on ne sache plus s’il s’agit simplement de l’artiste seul ou d’un chœur entier se déplaçant dans les montagnes enveloppées de brouillard du Wyoming.

Le grand art du rappeur se manifeste dans « Ghost Town », l’avant-dernière chanson de l’album. Un jeu gospel R&B anthémique dans lequel John Legend et le rappeur 070 Shake chantent tel un mantra : « Je mets ma main sur un poêle », il est écrit ici : « Pour voir si je saigne encore. » Au final, c’est toujours Kanye West ni le garçon curieux (« Encore une fois, je suis un enfant ») d’Atlanta, pour qui la musique est avant tout une grande merveille.

A lire :  "Arrested Development" : faux documentaire révolutionnaire

Kanye West : Ye (Sortir nos rêves/Def Jam)

En savoir plus:

Qu’est-ce que la peur fait aux gens ? Le musicien Konstantin Gropper alias Get Well Soon à propos de son nouvel album « The Horror », son faible pour Frank Sinatra et le cauchemar quotidien de l’AfD.

Cette semaine dans la playlist inédite :

Le corps: J’ai lutté contre cela, mais je n’en peux plus.
Syndrome de la main extraterrestre : Enlacés (chanson)
Vague: Atterrir
Courrier postal: Luxuriant
Mavi Phénix : Morsure (chanson)
Pusha T : Si tu sais que tu sais (chanson)
Parquets : Éveillé!
Courtney Barnett : Dis-moi ce que tu ressens vraiment
Svalbard : Stagiaire non rémunéré (chanson)
Accorder: Tschik (Chanson)
Regard rouge : Malaise omniprésent (chanson)
Jon Hopkins : Singularité
Âge de glace: Anti douleur

Laisser un commentaire