Léa

L’Animale : « Ça a tout à voir avec la peur »

Mati et sa clique de garçons rendent la zone dangereuse sur les cyclomoteurs réglés et rendent la vie difficile aux filles. Cependant, lorsque Sebastian, le chef du groupe, tombe amoureux de Mati et qu’elle se lie d’amitié avec la détestée Carla, Mati court le risque de perdre sa place parmi les garçons. Pendant ce temps, un secret bien gardé s’oppose aux parents de Mati et les deux doivent prendre une décision : qu’est-ce qui compte le plus, l’apparence ou la réalité ?

Voilà le bref résumé de Katharina Mücksteins nouveau film « L’animal ». Dans son deuxième long métrage, tous les personnages – qu’ils soient féminins, masculins, jeunes ou confirmés – oscillent entre les contraintes sociales, leurs propres attentes et aspirations intérieures. Mückstein ne propose pas de solutions simples pour résoudre ces contradictions. Cependant, l’actrice principale montre que sans courage, il n’y a pas de progrès sur le chemin entre convention et liberté. Sophie Stockinger dans son rôle de Mati. profil a rencontré Katharina Mückstein, Sophie Stockinger et Kathrin Réinitialisation (Mère Gabi) a parlé de la peur du changement, du courage et des modèles sociaux.

« L’Animale » fait la fête à le 14 mars Première autrichienne à la Diagonale de Graz. Loin 16 mars le film est projeté régulièrement dans les cinémas.

A lire :  Joachim Meyerhoff : « Ce mot, ce mot terrible »

Laisser un commentaire