Léa

Le Portugal. The Man le 17 septembre à Vienne

Un album sur le festival Flower Power de Woodstock ? Cela s’inscrit bien dans une époque qui, entre guerres, crises et kamikazes, sonne un peu comme l’été, les couronnes de fleurs et la « Liberté !

Et c’est comme ça que ça s’est passé : John Gourley, le cerveau du Portugal. L’Homme a trouvé les billets jaunis de papa pour le festival de Woodstock chez ses parents en Alaska. C’est un bon choix, pensa le musicien occupé et enregistra un album de chansons résolument affirmatives avec ses collègues. Le Portugal. The Man a transféré le son d’antan vers ici et maintenant. Cela ressemble à un grand geste, comme de fins crochets, comme si le néosoul était emphatiquement agrémenté de rythmes électroniques.

Le 17 septembre, vous pourrez voir le groupe au Gasometer de Vienne.

A lire :  Soustraire d'Ed Sheeran : moins fois moins égal à plus

Laisser un commentaire