Léa

Neue Alben : Dorian Concept – « La nature de l’imitation »

Dorian Concept : La nature de l’imitation (Brainfeeder)

Fin de l’été 2018. Nous vivons une période vraiment folle. Vous ne savez même pas par où commencer ou arrêter. Heureusement, il y a des musiciens comme Dorian Concept qui non seulement comprennent le monde (des synthétiseurs) entre tous les zéros et les uns, mais qui ont aussi le sentiment de calmer un peu l’excitation générale.

Et c’est très simple. Appuyez sur le bouton de lecture, penchez-vous en arrière, respirez profondément. Le compositeur et multi-instrumentiste viennois, de son vrai nom Oliver Thomas Johnson, présente désormais « The Nature of Imitation », un morceau de onze chansons de gaieté synthétique qui transforme ce qui était ostensiblement nerveux (on entend : sons de jeux vidéo, sons numériques) gazouillis) en quelque chose d’incroyablement accrocheur, un kit de construction Fusion jazz.

Concept est devenu internationalement connu en tant que musicien (live) pour les virtuoses de l’électro-jazz Flying Lotus. Vous pouvez encore entendre cela aujourd’hui. Son deuxième album solo est un mélange addictif de musique de club, d’avant-garde et de jazz et ne s’arrête pas là où le musicien débrouillard s’est initialement lancé.

Cette semaine dans la playlist inédite :

Pouvoir du chat : Femme (Chanson)
Kurt Vile : Zone de chargement
L’Internet: Esprit de la ruche
Mavi Phénix : Ibiza
LÉYA : Aspirant (chanson)
Wolfgang Ambros : Schifoan (Chanson)
Cœur de monstre : Bois (Chanson)
Projecteurs sales : Prose allumée par une lampe
Filles : Satan en attente (Chanson)
Sophie : Immatériel (Chanson)
Jay Rock : GAGNER (Chanson)
Courrier postal: Luxuriant
Le corps: J’ai lutté contre cela, mais je n’en peux plus.
Regard rouge : Malaise omniprésent (chanson)

A lire :  Réalisateur Thomas Heise : « L’histoire est toujours une imposition »

Laisser un commentaire