Léa

Nouveaux albums : Dinosaur Jr et The Julie Ruin

Dinosaur Jr. : un aperçu de ce que vous n'êtes pas (Jagjaguwar)

Comme c'est sympa, un nouvel album de Dinosaur Jr. C'est exactement ce que pensent tous les amis du solo de guitare et J Mascis lorsque « A Glimpse of What Yer Not » est annoncé. De Henry Rollins à moi. Parce que peu de choses peuvent mal tourner. Bien que cela concerne spécifiquement les solos de guitare de J. Que ce soit dans le salon ou lors d'un traitement de canal, lorsque J Mascis étouffe son manche, on ne peut s'empêcher d'étouffer soi-même l'air guitar. Depuis l'album The Beyond de 2007, sur lequel J Mascis, le bassiste Lou Barlow et le batteur Murph se sont retrouvés, il y a une cohérence presque acquise : l'album sera bon ! Pas de si ni de mais. En fait, vous pourriez mélanger chaque critique des quatre derniers albums et cela ne serait probablement même pas vraiment perceptible. De l’ouverture accrocheuse Goin Down à la fin Left/Right écrite et chantée par Lou Barlow. Ici, vous obtenez exactement le son détendu et familier que vous attendez de Dinosaur Jr. C'est la joie. (7,3/10) SH

The Julie Ruin : « Hit Reset » (Hardly Art/Cargo)

Kathleen Hanna (Bikini Kill, Le Tigre) est de retour avec son groupe actuel. Et la chanteuse involontaire du mouvement musical Riot Grrrl a toujours une chose avant tout : s'amuser en faisant de la musique entre amis. Inutile de dire que cette femme de 47 ans, pleine d'énergie et d'esprit, continue de défendre le féminisme après 25 ans. Cela va de soi, même si cela ne va pas de soi. Comme par le passé, sa préférence pour les chansons puissantes, rugueuses, mélodiques et dansantes entre punk rock, garage rock et synth pop caractérise les 13 chansons du nouvel album. C'est toujours beau, toujours important et toujours incroyablement dansant. (7,3/10) Logiciel

A lire :  "Corsage" n'est pas nominé pour un Oscar étranger

Laisser un commentaire