Léa

Nouveaux albums : Phoenix, Wandl

Phénix : Le Maître (Warner)

« Ti amo ! Je t’aime ! ¡Te quiero ! », dit-on dès le début du nouvel album célébrant la vie et l’amour des esprits indie pop français de Phoenix. Le quatuor de Versailles le sait bien : en période de terreur, de peur et de sentiment de crise, seules une coopération forte, la compréhension, le respect et de la glace pour tous (« Fior Di Latte ») peuvent aider. « Ti Amo » est une émotion italo-pop des plus nostalgiques – c’est parfois difficile au point d’être supportable, mais c’est aussi définitivement bon et important.

Wandl : Tout va bien (Affine Records)

Dans le vaste champ de tension entre hip hop, électronique, R&B et soul, il n’y a guère d’artiste local qui laisse traîner les boucles de manière aussi incomparable que Wandl, originaire de St. Pölten. Sur « It’s All Good Tho », son premier vrai long-player, le producteur de 22 ans montre qu’un laboratoire de rythme expérimental peut aussi être installé dans une chambre viennoise. Les chansons merveilleusement rêveuses n’ont pas grand-chose à voir avec le rap de cour d’école de ses morceaux plus anciens. Laisser faire.

A lire :  Architecture : La « Vienne noire »

Laisser un commentaire