Léa

Pourquoi est-il si difficile de s’excuser ?

L’importance des excuses pour les victimes a fait l’objet de nombreuses recherches. La psychologue Karina Schumann a consacré une étude à l’autre côté et a identifié trois raisons qui empêchent les gens d’admettre leurs erreurs. Premièrement, vous ne recevrez pas d’excuses si vous ne vous souciez pas beaucoup de l’autre personne et si vous ne voyez pas la nécessité de rétablir la relation. Deuxièmement, la honte et la culpabilité empêchent les personnes ayant une faible estime de soi ou des tendances narcissiques de s’excuser. Et troisièmement, les chances de pardon sont trop souvent sous-estimées, dit Schumann. Leur conclusion : de véritables excuses (au lieu d’une justification ou d’un blâme partiel) conduisent au pardon dans la grande majorité des cas et constituent également un soulagement pour l’agresseur.

A lire :  Covid-19 dans l’eau : « le talon d’Achille du pathogène »

Laisser un commentaire