Léa

Rudolf Virchow : paroles fortes d’un pionnier de la médecine

Qui était Rudolf Virchow ?

Rudolf Virchow, né il y a 200 ans, était un pionnier important de la médecine. De grandes réalisations résident dans la compréhension des principes fondamentaux des cellules du corps et dans la demande de médecine sociale.

« La médecine est une science sociale et la politique n’est rien d’autre qu’une médecine à grande échelle. »

« Il y a beaucoup de travail en cours et beaucoup de microscopes examinés, mais il faut que quelqu’un ait une idée intelligente. »

« L’éducation, la prospérité et la liberté sont les seules garanties de la santé durable d’un peuple. »

« L’idée selon laquelle l’existence et le développement ultérieur de l’humanité reposent sur une loi générale du développement est incomparablement plus satisfaisante que n’importe quelle construction théologique. »

« La liberté académique est la liberté d’apprendre autant que l’on le souhaite.

« Les médecins sont les défenseurs naturels des pauvres et la question sociale relève dans une large mesure de leur jurisprudence.­diction. »

« Être un peu malade est parfois très sain. »

« La première tâche du chercheur est la dissection, l’analyse, l’anatomie ; Ce n’est que plus tard que vient l’assemblage, la synthèse, la physiologie.

Maintenant, lisez la suite :

Vous trouverez toute l’histoire dans le numéro de profil 42/2021 – ici sous forme de papier électronique.

Vous n’avez pas encore d’abonnement ? Essayez profil pendant 4 semaines gratuitement.

A lire :  #brodnig : 4 conseils pour travailler à domicile

Laisser un commentaire