Léa

Slash Film Festival : Blood et Beuschel au Filmcasino Vienne

Bienvenue au pays des morts éternels. Lorsque les nuits rallongent à nouveau, il est temps d’acheter des billets pour le Festival du film fantastique de Vienne. La série de films de onze jours s’ouvre avec la nouvelle édition de Stephen-King-Klassikers „IT“ au Gartenbaukino, est une fois de plus anticonformiste : Splatstick, trash, thrillers, fantômes, morts-vivants jouent également dans la huitième édition du Films de genre indépendants les rôles principaux.

John Waters, le « pape des poubelles », vient cette année à Vienne en tant qu’invité vedette. Le réalisateur de 71 ans, qui projettera au total cinq de ses films, se produira également un soir (30 septembre) au Gartenbaukino. Pour reprendre les mots des responsables du programme : le cinéma de John Waters est un lubrifiant à travers lequel le déraisonnable, l’indéfendable et l’intolérable se sont glissés dans l’imaginaire de la culture de masse.

Recommandations urgentes pour le festival :

„Lame de l’Immortel“, Fr, 22.09. | 20h00 – Cinémacasino

En gros, vous pouvez toujours regarder des films de samouraïs du cinéaste japonais Takashi Miike. Son centième film traduit le manga du même nom en un spectacle d’action philosophico-naturaliste de deux heures et demie.

« Chaos », vendredi 22.09. | 23h00 – Cinémacasino

Splatstick à son meilleur : avez-vous déjà rêvé d’achever votre collègue de travail ? Dans « Mayhem », le rêve devient enfin réalité. Un virus transforme les bons employés d’un bureau décloisonné en une masse meurtrière – et il n’y a finalement plus moyen d’arrêter le travail de 9h à 17h. Battez-les !

« Retour à Retour à Nuke ‘Em High Aka Vol. 2 », Sa, 30.09. | 01h00 – Cinémacasino

« Colossal », sam. 30.09. | 20h30 – Cinémacasino

Anne Hathaway est également présente cette année : dans « Colossal » du réalisateur espagnol Nacho Vigalondo, elle incarne une alcoolique qui se réveille après quelques accidents dans une cour de récréation et découvre qu’un gigantesque monstre piétine Séoul. Le hic : d’une manière ou d’une autre, elle semble être connectée au monstre.

« Antiporno », samedi 30 septembre. | Suite de « Return to Return to Nuke… » – Film Casino

Le réalisateur de « Love Exposure », Sion Sono, présente son dernier travail. Sollicité par la société cinématographique japonaise Nikkatsu pour participer à la relance de leur label érotique, il présente désormais « Antiporno ». Un bel hommage.

/slash Festival du Film 2017

Wo : Filmcasino, Margaretenstrasse 78, 1050 Vienne
Si: 21 septembre au 1er octobre 2017
Des billets: À partir du vendredi 8 septembre 2017
Site web: slashfilmfestival.com

Laisser un commentaire